10 conseils comment aller sur le marché russe de la santé et gagner en efficacité

La Russie est un marché émergent avec une grande demande sur l’amélioration de la santé. Le programme global de la modernisation de la santé « Santé 2020 » ouvre des nouvelles opportunités pour les entreprises françaises proposant des dispositifs médicaux, équipements, médicaments et services, destinés au marché de la santé. Les russes sont également demandeurs d’information sur les systèmes innovants d’organisation et de fonctionnement des hôpitaux et des maisons des retraites. Mais comment réussir sur un marché si « étrange » ?

Moscou Sainciuc DarinaIl est nécessaire d’avoir un reflex marketing :

1)      Une stratégie marketing bien définie, bien analyser le marché et les besoins spécifiques ;

2)      Une approche pratique via des salons va permettre de rencontrer tous les acteurs du  marché russe et d’avoir une idée globale de la concurrence ;

3)      Faire le benchmarking de concurrents internationaux qui sont installés en Russie pour comprendre leur réussite ;

4)      Un bon partenaire local qui va vous permettre « d’ouvrir » beaucoup de portes ou niveau local ou fédéral ;

5)      Un employé local/VIE parlant russe/consultant russophone – de plus en plus les chefs d’entreprises parlent russe mais ils préfèrent parler « business » dans leur langue natale ;

6)      Travailler avec la presse professionnelle et communiquer sur internet, les russes lisent beaucoup et utilisent activement l’Internet et les réseaux sociaux pour communiquer ;

7)      De soutenir les liens avec les prospects et les contacts, ils aiment bien la France, les inviter si c’est possible, leurs rendre visite de temps en temps ;

8)      De faire une veille active : par exemple dans le domaine législatif plusieurs vérités peuvent être présentes : au niveau fédéral, régional et local (conflit d’intérêts) ;

9)      Adapter un comportement adéquat au business en Russie : les français sont très prudents, ils ont le doute méthodique de Descartes. Les décisions doivent être prises au plus vite pour ne pas se faire doubler par les concurrents allemands, anglais ou italiens ;

10)  Développer des qualités tel que la patience, la persévérance, la gentillesse qui amènent au chemin le plus court pour réussir sur le marché russe.

 

Avez-vous des projets avec les entreprises russes ? Quelles difficultés rencontrez-vous en Russie ?

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *